Séminaire "Hypnose digestive"
                    Formateur: Dr Philippe de Saussure
                    29 et 30 septembre 2017 - Lausanne
                                          Inscription
 
                           12ème colloque de l'AFEHM:
                          Hypnose, musique et théâtre
                         21 octobre 2017, Paris, France
                                           Brochure


logo-jrhys102

     journées romandes 

      d’hypnose suisse 
              
Colloque romand d'hypnose:
Hypnose et pleine conscience
             17 mars 2018
       La Longeraie, Morges
  Programme en préparation
 
  
 

Programme

Conférences :

« Réconciliation en vue pour les O’Hara et les O’Timmins ? Quelles interfaces entre l’hypnose et la psychanalyse, de 1896 à 2017 ? »
Conférencier : Dr Philippe de Saussure, Suisse
Il est admis que c’est en abandonnant l’hypnose que Freud a fondé la psychanalyse. Comment faut-il, en 2017, considérer l’antagonisme apparent qui a souvent séparé ces deux approches depuis 1896 ? Il est vrai que la psychanalyse est « fille de l’hypnose », et nous examinerons de manière critique les divergences et les rapprochements entre les deux écoles, et verrons comment à son tour l’approche analytique peut féconder la pratique de l’hypnose.

« L’épigénétique : une interface entre la génétique et l’environnement »
Dre Ariane Giacobino, Suisse
On pense au génome comme à un élément déterminant du vivant pour le codage de nombreux traits, affections ou prédispositions à celles-ci. Avec l’épigénétique, il est apparu que l’environnement pouvait modifier l’expression des gènes et de ce fait jouer un rôle important dans la modulation des traits et caractéristiques individuelles, et expliquer la variabilité, voire la survenue de certaines maladies. Comment comprendre ce mélange d’influences entre le bagage génétique et les variations environnementales, entre la détermination et l’indétermination ?

Séminaires professionnels :

« Apport de la résilience spontanée en hypnothérapie. Rôle et place du thérapeute dans l’autoguérison du patient »
Mme Pascale Chami, France
Prise en charge du trauma. Utilisation de l’hypnose comme facteur de résilience. Atelier pratique, exercices et feedback autour des interactions patient-thérapeute. Face à un évènement traumatique, la personne touchée se dissocie de façon instinctive dans le but de survivre à cet évènement ; on appelle cela « l’hypnose animale ». La résilience serait ce processus naturel qui permettrait à une personne de se réassocier pour reprendre le cours de sa vie. Quelles sont ces ressources dont nous disposons ? Pourquoi et comment les mettons-nous en œuvre ? Sommes-nous tous résilient ? L’étude d’un cas clinique, où un évènement supposé être traumatisant se révèle sans effets négatifs sur la personne, et d’autres observations, nous permettent de mettre en avant les facteurs de protection dans le phénomène de résilience. Au-delà du mythe la résilience est donc à envisager ; avant, pendant et après l’évènement. Ce sont autant de pistes thérapeutiques où l’hypnose médicale trouve sa place lorsque le mécanisme de réadaptation à la vie est rompu. Comment dès lors orienter la thérapie et comment le thérapeute se positionne pour laisser émerger le processus naturel d’autoguérison du patient ?

« Les Mouvements Alternatifs Pluriels – M.A.P. : 22 ans d‘évolution depuis l’EMDR »
Dr Yves Doutrelugne, Belgique
Comprendre l’évolution de l’EMDR (de Shapiro) à nos jours. Intégrer théorie de l’attachement, trois dissociations dans l’émotion, mouvements alternatifs, hypnose ericksonienne et thérapies brèves plurielles. Pratiquer un exercice. Depuis 1995 et le premier livre de Shapiro sur l’EMDR, de nombreux hypnothérapeutes s’y sont formés. Des modèles y intégrant les thérapies brèves systémique et solutionniste sont nés. Ils s’affinent en joignant les études sur l’attachement (Bowlby et Miljkovitch), les trois dissociations dans l’émotion (Julien Betbeze) et la collaboration (versus la rivalité mimétique), selon René Girard, à la thérapie narrative. Un modèle finalement simple et apaisant d’hypnose collaborative. 

« Les stratégies hypnotiques corporelles. : utilisation du corps dans l'approche hypnotique des troubles chroniques »
Dr Bruno Dubos, France
Les troubles chroniques peuvent être décourageants pour les thérapeutes. Les stratégies « classiques » du travail hypnotique sont souvent peu efficaces du fait de l'absence de créativité de ces patients. Objectif 1 : affiner la connaissance de la spécificité des processus chroniques. Objectif 2 : Développer les compétences d'observation du corps du patient. Objectif 3 : Apprentissages des techniques d'induction corporelles. Objectif 4 : Définir des stratégies de soins en mobilisant les ressources corporelles du patient. Les spécificités des processus chroniques seront détaillées, afin de construire les bases théoriques du travail hypnotique avec le corps. A partir de ces fondamentaux, les différentes modalités d'induction hypnotiques seront développées avec plusieurs démonstrations et exercices effectués par les participants. Les stratégies de mobilisation des ressources à partir des ancrages corporels seront détaillées. 

« Thérapie narrative, médecine narrative… Soi-même comme un autre ? »
Mme Christine Guilloux, France
Présenter les caractéristiques de la Thérapie narrative et de la Médecine narrative. Montrer en quoi l'exercice d'écriture narrative participe au développement d'habiletés d'analyse, de créativité et de qualités d'empathie dans la relation médecin-patient. Identifier en quoi ces approches peuvent nourrir nos pratiques d'hypnothérapeute. Des histoires, il en est de toutes les couleurs, celles de l'arc-en-ciel bien sûr et celles-là les poètes savent les chanter, mais des vertes et des pas mures, des grises et des noires sans oublier les blanches... Le patient s'absente, tourne en rond, englué dans les histoires familières, "dominantes", qu'il se répète inlassablement, qu'il ressasse, rumine, régurgite... La Thérapie narrative de Michael White, l'invite à les "externaliser", les dé-construire, s'en dés-identifier et à construire des histoires alternatives... Il est une multitude d'histoires possibles à créer et des histoires préférées. Des histoires, il en est en soi, dans sa vie, son parcours, ses épreuves. Récit de vie, autobiographies, mais aussi fictions, œuvres d'imagination. La vie est une histoire dont nous sommes l'auteur. L'étudiant en médecine applique des protocoles, recourant à de nombreuses technologies, pratique une médecine de plus en plus basée sur des preuves, une médecine scientifique. La Médecine Narrative, impulsée par Rita Charon, l'invite à écouter le témoignage et l'expérience de patients et à la retranscrire, à étudier des textes littéraires qui traitent de la maladie et du malade et de l'approche de la mort et à développer une compétence narrative. Il est une multitude d'histoires de la maladie et du malade à recueillir, à accueillir. Des histoires, des récits pour quelle présence au monde ? La métaphore littéraire pour quelles interactions ? Nous questionnerons l'identité narrative et explorerons les apports de la thérapie narrative et de la médecine narrative à notre rôle et à nos pratiques d'hypnothérapeute. 1.- Présentation de l’identité narrative et des deux approches 2.- Débat avec la salle 3.- Exercices d’écriture inviduelle 4.- Commentaires et analyse « à la manière de » la médecine narrative 5.- Perspectives pour nos pratiques de soignants 6.- Références bibliographiques .

« Technique de récapitulation : et s’il était possible d’être libre… »
Dr Patrick Noyer, Suisse
Maîtriser la technique de récapitulation, pour soi, pour ses patients. Mise en place du contexte pluriculturel. Descriptif de la technique et démonstration. Exercice individuel et commentaires. Indications. 

« Psychothérapie des séquelles de traumatisme complexe par la théorie des Etats du moi et les méthodes hypno-imaginatives »
M. Olivier Piedfort-Marin, Suisse
Application spécifique de l’hypnose avec les patients souffrant de trauma complexe. Introduction à la théorie des états du Moi. Pratique d’exercices hypno-imaginatifs spécifiques. Aux USA grâce en particulier aux travaux de Watkins et Watkins (basés sur les travaux de Ferenzci), l’hypnose s’est enrichie de la théorie des Etats du Moi dans le traitement des séquelles de traumatismes complexes. Dans l’espace germanophone, Luise Reddemann est connue pour avoir développé ce travail dès les années 1980 dans un esprit intégratif, incluant avant l’heure la psychologie positive et la pleine conscience, maintenant largement reconnues. Cette approche stipule que lors d’une situation traumatique (perte d’attachement, violences physiques, sexuelles ou psychologiques) peut se former un état du Moi qu’on peut nommer « enfant blessé » qui porte l’expérience de cette situation. Par ailleurs des messages dénigrants ou destructeurs, p.ex. ceux d’un agresseur ou d’un parent, peuvent être introjectés par le sujet pour se développer plus tard en état du Moi nommé « introject malveillant ». Cela se présente par des états émotionnels ou des pensées automatiques négatives ou auto-agressives. Dans les cas de séquelles de traumatisme complexe, les méthodes hypno-imaginatives devraient être utilisées en prenant en considération les états du moi, ou directement avec eux. Des méthodes hypno-imaginatives sont utilisées dans le but de stabiliser le patient en réactivant ses ressources internes de résilience. L’imaginaire est alors une ressource inépuisable qui ouvre un espace créatif dans la relation patient-thérapeute. On permet ainsi au patient de développer ses capacités de régulation émotionnelle tout en gardant le contrôle sur le processus, ce qui est important pour les personnes ayant subi des abus de pouvoir. Ce séminaire propose une introduction au travail hypno-imaginatif avec les états du Moi. Une introduction théorique, des vignettes cliniques et vidéos donneront un aperçu de cette approche. Ensuite nous laisserons une bonne place à des exercices et démonstration avec les participants. 

« Hypnose, gynécologie, sexologie et obstétrique »
Mme Cécile Colas-Nguyen, France
Balayer largement le champ d’application de l’hypnose dans la sphère féminine. Donner des outils pratiques adaptés à certaines problématiques féminines courantes (de la pose de stérilet à la prise en charge d’une stérilité psychogène en passant par la préparation physique et psychique à la naissance). - La dissociation en gynécologie-obstétrique-sexologie (rappels) - Les indications (étonnamment nombreuses…) - En pratique : o Construction d’une séance type à visée antalgique et/ou anxiolytique (principes de base)( pose de stérilet, actes invasifs… ) o Exercice en groupe (polyvalent et d’applications multiples) (auto-hypnose, hétérohypnose, utilisation symbolique et métaphorique) o Etude de cas : Résolution d’une stérilité psychogène o Frigidité : Travail autour d’une métaphore o Particularités de la femme enceinte o Préparation à la naissance (ou autre évènement anxiogène, réimplantation embryonnaire, etc…) : 4 séances types.

« Hypnose versus douleur »
Dr Marco Klop, Luxembourg
Utiliser l’hypnose avec des patients ayant des douleurs, aigües et/ou chroniques. Bref aperçu théorique de la douleur ; techniques et cas cliniques. 

« Atelier confort : comment redonner du lien entre corps et esprit ? »
Dr Laure Martin, France / Dr Nicolas Guillou, France
- Perfectionner les techniques de confort - Comment amener du confort sans un soin ? - Comment redonner du lien entre corps et esprit La notion de confort par le patient comme par le soignant est essentielle, à la fois dans le cadre de la relation et pour le bon déroulement du soin. Nous allons nous appliquer ici à en faire plus qu’une notion = une véritable pratique quotidienne. 

 « Hypnose musicale »
Dr Stéphane Ottin Pecchio, France
La musique associée au toucher sont des alliés puissants pour aider nos patients. Le but de ces deux séminaires est de faire comprendre et ressentir les multiples possibilités qu’ils offrent associés à l’hypnose. La musique synchronisée avec la respiration est un vecteur d’induction hypnotique qui conduit vers un espace d’harmonie. Cet accompagnement qui, à un moment se substitue à la parole, parle le même langage que l’inconscient non verbal. La musique, balancée à trois temps comme le rythme cardiaque, grâce à sa capacité descriptive (la marche, l’eau qui coule, la mer…) pourra également suggérer des métaphores de mouvement amenant progressivement vers le silence. Démonstrations : vidéo du centre de traitement de la douleur, induction avec la cloche et le chant, hypnose guidée selon les séquences progressives du CD « Hypnose Musicale » piano solo, composé spécialement pour accompagner les séance d’hypnose. 

« Transes instantanées pour le maniement de la douleur »
Mme Teresa Robles, Mexique
Les participants auront appris les bases de la Psychothérapie basée sur la Sagesse Spirituelle. Les participants auront appris à se mettre en contact avec la Sagesse Universelle et à l’utiliser. Les participants auront appris à créer des transes instantanées. Les participants auront appris un schéma pour le maniement de la douleur en utilisant des transes instantanées. Introduction à l’hypnothérapie ericksonienne basée dans la Sagesse Universelle. Comment créer une transe instantanée en utilisant la Sagesse Universelle. Démonstration et pratique. Un schéma pour le maniement de la douleur. Utilisation de ce schéma pour construire des transes instantanées. Démonstration et pratique. Evaluation : Quels sont les outils que vous avez appris ici ? 

« Hypnose pour les troubles fonctionnels vocaux et respiratoires »
Dr Philip Taramarcaz, Suisse
Se familiariser avec les troubles somatiques respiratoires et vocaux et expérimenter des transes « sur mesures » . Théorie : 1. Aborder le modèle fonctionnel qui replace le corps au centre de l'attention clinique. 2. Nosologie de différents les troubles fonctionnels vocaux et respiratoires 3. Développer le principe ericksonien de l’« utilisation » Pratique : 4. Discuter et partager plusieurs cas cliniques (il y a un espace avant le point) 5. Expérimenter des protocoles orientés pour certains troubles laryngés et vocaux 6. Expérimenter des protocoles orientés pour certains troubles respiratoires 7. Expérimenter un protocole tiré de la mythologie grecque 8. S’enrichir mutuellement Pré-requis : intérêt pour la médecine psychosomatique et fonctionnelle. 

 « Entrez dans l’alliance, avec les patients douloureux chroniques »
Dre Catherine Wolff, France
Après avoir défini et expérimenté la notion d'alliance thérapeutique, nous explorerons différents moyens de tisser cette alliance au cours d'une 1ère consultation en douleur chronique, pour améliorer nos compétences dans ce domaine. L'alliance thérapeute-patient est une notion essentielle pour permettre un travail thérapeutique. Elle est, dans ma pratique de consultation, un préalable avant tout autre travail dans les pathologies chroniques. L'erreur est souvent d'aller trop vite dans cette étape qu'est le 1er rendez-vous, notamment avec les patients souffrant de douleurs chroniques, qui semblent figés dans leur vie. Comme les couples de danseurs doivent trouver la juste posture, la bonne distance, le bon tempo, nous aussi, thérapeutes, avons à construire avec le patient un espace, un rythme, où le changement est possible. Je vous propose d'expérimenter par des exercices simples l'accordage patient-thérapeute. Avec comme fil rouge le déroulement d'une consultation d'algologie, je partagerai en l'illustrant de nombreux exemples, les outils et stratégies que j'utilise au quotidien dans ma pratique clinique, pour tisser cette alliance. Nous verrons comment le développement de ces compétences amène déjà bien souvent une remise en mouvement du patient. 

 « Rituels et guérison »
Mme Christine Guilloux, France
- Se familiariser avec les rituels de guérison et les visions du monde des indiens navajos et des indiens hopis. - Les mettre en perspective avec nos propres modes opératoires - Etablir un pont entre ces pratiques et nos pratiques occidentales Dans les médecines traditionnelles, le thérapeute établit avec son sujet une mise en condition basée sur des rituels, utilisant à la fois des objets et des métaphores, dites « magiques ». L’efficacité́ de ces rituels repose sur des croyances permettant d’obtenir des choses que l’on croit ne pas posséder, guérir d’un trouble psychique ou physique. Ils mettent aussi en œuvre des états de transe. Dans l’univers des indiens navajos et des indiens hopis, les conceptions de la maladie et les approches de la guérison reposent sur des bases communes : pratiques d’induction de transe, mythes de création du monde. « L’homme n’est pas dans la nature, il est la nature. » Les chants de guérison, les vêtements de cérémonie, la mise en scène des cérémonies, de durée plus ou moins longue, participent à l’entrée en transe et à l’activation des ressources non conscientes pour rétablir l’ordre perturbé, pour rétablir l’harmonie. Peintures de sable, danses de katchinas. La mise en miroir de ces pratiques navajos et hopis et des nôtres nous amènent à un autre regard, une autre lecture de nos pratiques et de nos propres rituels. Et à les enrichir. 1.- Introduction au monde navajo et hopi 2.- Scène et avant-scène des rituels de guérison : voyage hypnotique en pays navajo et en pays hopi, en occident et comparaison de pratiques 3.- Mise en perspective par rapport à nos pratiques, pistes à explorer en travail individuel, en sous-groupe puis en plénière  4.- Références bibliographiques.

« ‘Conversationner’ l’hypnose… »
Dr Kenton Kaiser, Belgique
Optimiser l’hypnose conversationnelle. Gérer plus rapidement des consultations ou des gestes techniques invasifs. Prendre en charge facilement des patients anxieux, phobiques ou à besoins spécifiques. Utilisées dans les services d’urgences, dans les cabinets médicaux et dentaires, ces techniques permettent des résultats très rapides et très efficaces. Venez les (re)découvrir à travers des vidéos cliniques, des démonstrations et des exercices pratiques. 

« Douleur chronique : aller au-delà de l’analgésie grâce aux thérapies brèves »
Dre Catherine Wolff, France
Avec des patients souffrant de douleurs chroniques, en utilisant le symptôme comme porte d'entrée, apprendre à mettre en évidence les éléments qui limitent ou empêchent l'amélioration, voire la guérison. Proposer des stratégies créatives pour les prendre en compte et permettre au patient de se remettre en mouvement. En douleur aigue, le symptôme douleur est considéré comme une information, un signal d'alarme. Pourquoi pas en douleur chronique ? Et si la douleur chronique était aussi le signal d'une souffrance ? Un signal de détresse à prendre en compte en tant que tel, en cherchant à le comprendre plutôt qu'à l'éteindre ? Dans ma pratique de consultations de douleur chronique, parallèlement aux techniques d'analgésie pour soulager, je cherche des pistes avec le patient pour mettre en place un traitement de fond. En partant du principe que le patient a potentiellement les ressources pour aller mieux, nous cherchons à comprendre comment cela se fait que « ça ne se répare pas ». S'intéresser à l'émotion qu'il ressent, revenir sur une étape qui a pu figer une partie de lui-même, un mode de fonctionnement devenu inutile, permet un éclairage nouveau. De quoi le patient a besoin aujourd'hui pour réparer, se remettre en mouvement, et reprendre le cours de sa vie ?   Qu'il s'agisse de migraines ou de fibromyalgie, de lombalgies chroniques ou d'algodystrophie, nous verrons à l'aide de nombreux exemples cliniques tirés de ma pratique quotidienne, comment on peut contribuer, grâce aux thérapies brèves et à l'hypnose, à transformer l'évolution de la douleur chronique. 

« Préparation mentale du sportif »
Dr Patrick Noyer, Suisse
Connaître quelques bases de coaching mental pour sportifs. Mise en place des aptitudes personnelles. Vivre de l’intérieur une séance de coaching mental pour sportifs. Aspects théoriques (zone, flow, hypnose). Rechercher des capacités individuelles. Apprentissage et pratique d’une technique qui permet d’approcher un fonctionnement efficace et insoupçonné. 

« Toucher et chanter »
Dr Stéphane Ottin Pecchio, France
Chanter en duo avec le patient induit un état d’hypnose qui peut être utilisé de façon thérapeutique. Si en même temps on touche les points du corps - que l’on ressent ou vers lesquels on est intuitivement attiré - on augmente la justesse et les harmoniques de la voix. « Accorder » l’autre de cette manière permet de prendre conscience de l’effet du toucher, en observant cette transformation objective. Aucune notion musicale n’est nécessaire pour assister à cette présentation qui s’adresse également à ceux qui croient chanter faux ou ne pas savoir chanter. Démonstrations et exercices à deux. 

« L’apport de l’hypnose dans la psychothérapie du Trouble dissociatif de l’identité (anc. Trouble de personnalité multiple) »
M. Olivier Piedfort-Marin, Suisse
- Introduction au trouble dissociatif de l’identité. - Introduction à la théorie de la dissociation structurelle de la personnalité. - Techniques hypnothérapeutiques utiles pour le traitement de ce trouble. Depuis Charcot et Janet jusqu’à nos jours, la psychothérapie des troubles dissociatifs de l’identité, nécessairement intégrative de par la complexité de ces troubles sévères et invalidants, bénéficie fortement de l’apport de l’hypnose, comme en témoignent les ouvrages récents traduits en français de Phillips & Frederick (2001), et van der Hart, Nijenhuis & Steele (2010), tous spécialistes internationalement reconnus des troubles dissociatifs et hypnothérapeutes. Le Trouble dissociatif de l’identité est défini dans le DSM par la « présence de deux ou plusieurs identités ou « états de personnalité » distincts (chacun ayant ses modalités constantes et particulières de perception, de pensée et de relation concernant l’environnement et soi-même) » qui « prennent tour à tour le contrôle du comportement du sujet ». Deux phases centrales du traitement long et difficile sont la stabilisation du système interne puis dans l’intégration des parties dissociatives (ou états de personnalité) qui sont souvent fixées sur des situations traumatiques et/ou qui ont pris une fonction spécifique au sein du système global de la personnalité. Les parties dissociatives qui ont pris une autonomie dans le système peuvent apparaitre en séance de psychothérapie avec leurs comportements, croyances, émotions, sensations et perceptions (de soi, de l’autre et du monde), qui leur sont propres. Certaines peuvent ne pas connaitre la partie adulte et ont souvent des objectifs opposés. L’établissement du lien thérapeutique doit se faire avec chaque partie dissociative et nécessite du thérapeute qu’il accueille chacune d’elles de manière ouverte et sans jugement, et s’ouvre à leur vision de soi et du monde. L’apport de différentes techniques issues de l’hypnose est central pour le traitement de tels troubles. Par ailleurs, au delà de l’utilisation de techniques ciblées, l’accompagnement (pacing), les séquences d’acceptation, et de manière générale parler le langage du sujet, deviennent plus que des techniques mais une attitude centrale d’ouverture au sujet. Dans ce séminaire, nous allons présenter une introduction théorique sur le trouble dissociatif de l’identité et sur la théorie de la dissociation structurelle de la personnalité (van der Hart, Nijenhuis & Steele, 2010) qui permet de conceptualiser ces troubles. Puis des vidéos de séances de psychothérapie illustreront le travail avec ces patients et l’utilisation de diverses techniques hypnothérapeutiques. M. Olivier Piedfort-Marin, Suisse

« Hypnose et spiritualité »
Mme Teresa Robles, Mexique
Les participants auront appris à utiliser l’hypnose pour son développement spirituel. Les participants auront appris à se mettre en contact avec la Sagesse Universelle et a l’utiliser. - Définition d’hypnose ericksonienne moderne. - Bref introduction au travail avec la Sagesse Universelle. - Des exercices pour se connecter à la Sagesse Universelle. - Définition d’Intelligence Spirituelle. - Des exercices pour développer l’intelligence Spirituelle. - Evaluation : Quels sont les outils que vous avez appris ici ? 

 Jeudi soir:
Apéritif offert à La Longeraie avec la présentation « Hypnose musicale au piano ».
Séance d’hypnose de groupe accompagnée verbalement, au piano et au chant. Les différentes phases et métaphores hypnotiques au piano.
Par le Dr Stéphane Ottin-Pecchio, France

logo irhys sans natel

logo-jrhys102

9èmes journées romandes 
      d’hypnose suisse 

       9 et 10 mars 2017
    La Longeraie, Morges
 
  Brochure et inscription